Des cancers rares de la gorge liés à la fellation

Publié le par TOF TOF A DONF !


VU SUR LCI

He ben !!!!!

 

 

Des cancers rares de la gorge liés à la fellation

TF1-LCI couple amour
Crédit Photo : sxc.hu
Un couple enlacé dans un parc.

Une étude américaine montre que certaines tumeurs cancéreuses de la gorge sont provoquées par des papillomavirus.

Les risques augmentent nettement pour les personnes ayant des relations sexuelles bucco-génitales.

- le 10/05/2007 - 17h03

 

 

Les papillomavirus humains, responsables de la plupart des cancers utérins, sont aussi liés à certaines tumeurs cancéreuses de la gorge. Le risque que ces tumeurs se développent augmenterait nettement pour les personnes ayant des relations sexuelles bucco-génitales (fellation et cunnilingus), selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine.

Même sans fumer ou consommer de l'alcool, le fait d'avoir une infection de la bouche avec des papillomavirus et des relations sexuelles bucco-génitales avec de multiples partenaires paraît constituer le principal facteur de risque de certains types de cancer assez rares de la gorge, ont conclu des chercheurs de la faculté de médecine de l'université Johns Hopkins (Maryland). "Le public devrait toutefois être rassuré car le cancer de l'oropharynx (situé à l'arrière de la langue) est relativement rare et la grande majorité des personnes ayant une infection buccale avec des papillomavirus ne développeront probablement pas un cancer de la gorge", explique le Dr Maura Gillison, épidémiologiste et principal auteur de cette recherche.

Son étude a porté sur 86 hommes et 14 femmes qui venaient d'être diagnostiqués d'un cancer de l'oropharynx et qui étaient déjà infectés par des papillomavirus. Ils avaient 32 fois plus de risques de développer ce cancer. Ce taux est trois fois plus élevé que pour les fumeurs et deux fois et demi plus élevé que pour les personnes buvant régulièrement de l'alcool, précise le Dr Gillison.

Les participants à cette étude ayant indiqué avoir eu des relations bucco-génitales avec plus de six partenaires durant leur vie avaient 8,6 fois plus de risques d'avoir un cancer lié à une infection avec des papillomavirus. Cette recherche montre aussi que le fait de fumer ou de boire de l'alcool n'a pas accru les risques de cancer de la gorge chez ceux ayant une infection de la bouche avec des papillomavirus. Et le Dr Gillison d'affirmer : "C'est bien le virus qui provoque le cancer".

 

Gardasil : l'efficacité du vaccin démontrée

Le premier vaccin contre le cancer du col de l'utérus, commercialisé depuis 2006, est efficace à près de 100% contre les types de papillomavirus responsables de la plupart des tumeurs cancéreuses utérines. Le Gardasil (Merck/Sanofi Pasteur MSD) a été testé sur plus de 12.000 jeunes femmes de 15 à 26 ans, non-infectées par ces papillomavirus, dans une dizaine de centres hospitaliers dans 13 pays. La moitié du groupe a été vacciné, l'autre moitié a reçu un placebo.
Résultat : il "est efficace à 98% et sans danger comme le montre la rareté des cas d'effets secondaires sévères", selon le Dr Kevin Ault, professeur de gynécologie à Atlanta, qui a contribué à l'élaboration du vaccin et à l'étude parue dans le New England Journal of Medicine. L'essai a montré que le vaccin était près de 100% efficace contre les types 16 et 18 de papillomavirus, responsables de 70% des cancers utérins. Il a aussi été efficace contre les types 6 et 11 qui causent 90% des verrues de l'anus et des organes génitaux.


BON A LA LECTURE DE CET ARTICLE JE VOUS METS AUSSI LES COMMENTAIRES DE CET ADMIRABLE ARTICLE !!!
  le 13/05/2007 à 10h27
  Ouais, ça sent bon la propagande de la droite chrétienne américaine tout ça.
Rafo, Lyon
le 11/05/2007 à 17h26
  Il n'y a vraiment que les hommes pour ne pas croire à cet horrible diagnostic...Que vous êtes égoïstes!!!
Nanou, Troyes
le 11/05/2007 à 17h16
  Je veut vivre pour vivre, et non pas vivre pour ne pas mourir, quitte à en mourir !
Tristan, Manosque
le 11/05/2007 à 16h26
  Seule la fellation est citée dans les commentaires mais le cunnilingus est tout aussi visé je le rappelle. Pour autant il ne faut pas arrêter ces pratiques, nos vies seraient trop "tristes". Quel dommage d'ailleurs que Sophie ne pratique pas la fellation, je plains sincèrement son mari.
Kalister, Paris
le 10/05/2007 à 17h01
  N'oublions pas aussi de renoncer à la voiture qui met bien plus en danger notre vie et celle de notre famille ou amis (sans parler de l'avenir de la planète). Renonçons à l'avion, renonçons à la ville en raison de son air pollué. Renonçons à tout sucre en raison des risques de cancer du pancréas accrus, cessons de manger toute bouffe industrielle pleine de produits chimiques. Evitons l'hôpital et ses infections nosocomiales. Ah oui, évitons aussi de se rouler des pelles car il y a toujours un risque, si l'autre a du sang dans la bouche et nous une plaie, bien qu'on ne le dise jamais. N'oublions pas de renoncer au coiffeur , car tous ne désinfectent pas leurs instruments et on ne sait pas qui est passé avant... La liste serait longue...
Rémi , Nancy
le 10/05/2007 à 16h24
  Après la circoncision qui éviterait le sida voilà que la fellation tue. On ferait mieux de savoir combien d'enfants ont des difficultés respiratoires à cause de la pollution ou de décés sont dus à des erreurs médicales et nous laisser libres de nos choix sexuels
Loko, Marseille
le 10/05/2007 à 14h57
  Enfin bon l'echantillon de 100 personnes censées représentées la population, on fait mieux comme échantillon...
Thomas, Le havre
le 10/05/2007 à 14h56
  Turlutte..u.. tue !
Bob, Tosse
le 10/05/2007 à 14h25
  Pour avoir travaillé auprès d'un éminent spécialiste des Papillomavirus en France cette étude ne me surprend pas. Ce fait est connu depuis plusieurs années en ce qui concerne les cancers de la gorge mais aussi certains cancers du rectum. Il y a déjà eu des études publiées à ce sujet et notamment par des chercheurs travaillant à Nancy.Par ailleurs pour répondre à "actions traitements" un test tout à fait fiable pour la détection des papillomavirus à risque, existe et peut-être pratiqué à la demande des gynécologues (bien informés et formés...)en laboratoire d'analyses médicales. Cependant il n'est pas encore remboursé mais le sera certainement dans l'avenir compte-tenu de l'enjeu (éradication du cancer du col de l'utérus)Il a beaucoup à dire et à informer sur ce sujet et malheureusement l'information n'est pas suffisamment diffusée.
Nicole, Noisy le Grand
le 10/05/2007 à 14h07
  Halte ! Il faut à tout prix éviter de l'ébruiter Il serait catastrophique pour notre qualité de vie que les femmes décident d'appliquer un principe de précaution suite à cette information...
Julien, Strasbourg
 
le 10/05/2007 à 14h00
  Hubert , je ne te connais pas mais j aime ton humour. Je suis une femme et je ne PRATIQUE PAS LA FELLATION au déséspoir de mon époux mais il vaut mieux ne pas pratiquer ce genre d expérience si nous devons ensuite étre malade, mais cette annonce et découverte va sûrement déclancher une polimique...
Sophie, Saint lo
le 10/05/2007 à 13h34
  Je me pose une question le préservatif est-il un moyen préventif à ce type de cancers ? l'amour devient un plaisir à haut risque
Michel, Le mans
le 10/05/2007 à 13h13
  Comment se faire dépister et savoir si l'on est porteur du papilloma virus (par prévelèment ? analyse sanguine ?) Merci ACTIONS TRAITEMENTS
ACTIONS TRAITEMENTS, PARIS
le 10/05/2007 à 13h00
  Déja que c pas toujours facile de se faire faire une fellation, si en plus ca donne le cancer on est pas bien parti ..... :)
Maththai, Grenoble
le 10/05/2007 à 12h47
  Non d'une pipe! Va t'on supprimer la saint Claude ?
Michel, Asnieres sur seine
le 10/05/2007 à 12h40
  Nom d'une pipe !.... Qui l'eût cru !
Gzogzo, Partout
le 10/05/2007 à 12h38
  La pipe tue autant que la cigarette!!!
Piourk, Londres
le 10/05/2007 à 12h35
  Cette etude me semble plutot legere, l'echantillon de personnes testees n'est pas representatif du point de vue statistique...
Valentin, Londres
le 10/05/2007 à 12h30
  Vraiment, CHAPEAU ! Pour cet article de qualité, frais et plein d'humour :D Mais bon, au moins comme ça, on est prévenu...
Baptou, Paris
le 10/05/2007 à 11h55
  Y a t'il un moyen de faire en sorte que ma femme ne lise pas cet article ?
Hubert, Paris
  le 10/05/2007 à 11h54
  Et avec un preservatif ca compte??? cet article ne doit pas donner peur quand meme
Alexandre, Dieppe
le 10/05/2007 à 11h37
  Et ben, ça refroidit...
Ed, Lyon
VOILA C'EST FINIIIIIIIIIIIIII !

 

 

 

 

 

Publié dans ARTICLES

Commenter cet article

Nikita, Suisse 02/10/2009 06:50


c'est bien beau cet article, mais comment prévenir le risque? Y a-t-il possibilité de nettoyer son vagin ou son pénis afin que la personne qui va lécher ne soit pas contaminer? Nettoyer son sexe
avec une sorte de crème au goût différent...  Personnellement je pense qu'une bonne hygiène du sexe aide à prévenir
quelques infections et maladies.


claudinedec 14/06/2008 12:49

il vaut mieux faire ce que lon a envie de faire plutot que de se retenir... de toute facon on doit mourir une fois alors autant que ce soit avec du plaisir que de perdre ses neurones qu on ne peut de toute facon pas remplacer...

denzooo 19/05/2007 16:16

he ben, la solution radicale ne regarde plus que les filles!nnnnnnnnnoooooooooonnnnnnnnnnnn!!!

TOF TOF A DONF ! 19/05/2007 17:16

je ne mets que des articles sans mon avis......mais bon entre la migraine et ça ! lol !